S. Tryphon, S. Respice et Ste Nymphe
10 novembre

995

Sous le règne de Dèce, saint Tryphon fut martyrisé à Nicée, en Bithynie. Le tribun Respice, touché de sa constance, se convertit et tous deux furent condamnés à mourir dans le supplice de la flagellation en l’an 250.

Deux siècles plus tard, au même jour, sainte Nymphe, vierge sicilienne de Palerme, passa en Italie et alla au devant des Goths qui envahissaient le pays. Elle mourut en Toscane. On célèbre sa fête à cette date, parce qu’en ce jour son corps, transféré à Rome, y fut déposé dans l’église des Saints-Tryphon-et-Respice. C’est là que se faisait la Station le Samedi des Cendres.


Vendredi 19 avril 2024
de la Férie
4e classe
Temps Pascal

S. Expédit,

martyr


S. Elphège,

archevêque de Cantorbéry et martyr


voir Le Martyrologe #90-4




Oraison - collecte
Ô Dieu, qui, par l’humilité de Votre Fils, avez relevé le monde abattu, accordez à Vos fidèles une allégresse constante, et faites jouir des joies éternelles ceux que Vous avez arrachés aux dangers d’une mort sans fin. Par le même Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.
Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour
On lit au Martyrologe romain de ce jour :


À Rome, saint Léon IX, pape, remarquable par la renommée de ses vertus et de ses miracles.

 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
Ne reculez pas devant les services à rendre au prochain à cause de la gêne et des sacrifices qu’ils vous imposent.

Méditation du jour
Aimons la Croix  suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|