Ste Valérie
9 décembre

On lit au début du Martyrologe Romain de ce jour :


À Limoges, en Aquitaine, sainte Valérie vierge et martyre.

1550

Sainte Valérie est une vierge martyre. Elle est la fille de Léocadius, gouverneur de Limoges et proconsul d’Aquitaine, sous le règne de l’empereur Caligula. Saint Martial est envoyé de Rome pour évangéliser les Gaules. À Limoges, il convertit sainte Valérie au christianisme. Suite à cette conversion, sainte Valérie fait vœu de virginité pour se livrer à une vie contemplative. Mais le père de sainte Valérie décède et un nouveau gouverneur est nommé. Il s’appelle Juluis Silanus (ou de façon plus légendaire, le Duc Étienne). Celui-ci veut épouser sainte Valérie, mais elle refuse à cause de son vœu. Furieux, Silanus la condamne à la décollation. Sainte Valérie est emmenée sur le lieu de son supplice par Hortarius, l’écuyer de Silanus. En chemin elle lui annonce qu’il mourra avant la fin de la journée. La légende raconte qu’après sa décapitation, elle a porté sa tête à saint Martial et l’a déposée à ses pieds. Horatius est alors foudroyé. Martial le ressuscite. À la suite de ces évènements, Silanus se convertit et deviendra le Duc Étienne.

En 985, les moines de l’abbaye Saint-Martial de Limoges transférèrent les reliques de sainte Valérie sur les bords de la Voueize donnant peu à peu naissance au bourg de Chambon-sur-Voueize.


Dimanche 16 juin 2024
4e dimanche après la Pentecôte
2e classe
Temps après la Pentecôte

Vous pouvez cliquer ci-dessus

sur le nom de ce dimanche


S. Jean-François Régis,

confesseur


S. Cyr, enfant martyr,

patron du diocèse de Nevers


S. Ferréol,

prêtre et confesseur

co-fondateur de l’Église de Besançon


voir Le Martyrologe #90-4




Oraison - collecte
Accordez-nous, Seigneur, cette grâce, nous Vous en prions, que le cours du monde soit pour nous calme et paisible sous la conduite de Votre Providence, et que Votre Église Vous serve avec joie dans la tranquillité. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.
Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour
Saint Jean-François Régis, naquit le 31 janvier 1597 dans le Languedoc. Entré au noviciat de la Compagnie de Jésus à Toulouse, il continua ses cours à Tournon où il mérita le titre d’Ange du collège.

Il était né apôtre et n’eut toute sa vie qu’une ambition, celle de sauver des âmes comme le fait ressortir toute sa Messe. Il exerça de longues années son apostolat dans les âpres pays de montagnes du Vivarais, du Velay et du Forez. Il excellait à faire le catéchisme, il passait les matinées entières à l’église, en chaire ou au saint tribunal et les soirées dans les prisons, les hôpitaux et les visites des pauvres.

Il mourut à 44 ans, le 31 décembre 1640, en disant : « Seigneur, je remets mon esprit entre Vos mains ».

 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
Ayez un cœur de fer pour vous-même, et un cœur tendre pour vos semblables.

Méditation du jour
La source de tous les biens est à ma disposition  suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|