S. Maximin (ou Mesmin)
15 décembre
Saint Mesmin (ou Maximin) multiplie du vin et du froment dans une famine, afin d’avoir de quoi continuer ses aumônes envers le peuple affligé et presque consumé par la faim.
Saint Mesmin (ou Maximin) multiplie du vin et du froment dans une famine,
afin d’avoir de quoi continuer ses aumônes envers le peuple affligé et presque consumé par la faim.

1106

Saint Mesmin ou Maximin était de Verdun en Lorraine, où il naquit entre le milieu et la fin du Ve siècle. Il eut deux frères d’une éminente vertu, savoir : saint Viton, que saint Sulpice fit nommer Évêque de Verdun ; et saint Loup le Jeune, qui fut Évêque de Troyes.

Il suivit à Orléans son oncle saint Euspice, archidiacre de Verdun et ami de Clovis, qui, chargé par ce prince de fonder une abbaye près d’Orléans, lui donna le nom de Mesmi ou Micy. Il fut ordonné diacre et ensuite élevé à la dignité sacerdotale par Eusèbe, évêque d’Orléans ; et il assembla en fort peu de temps, conjointement avec saint Euspice, un grand nombre de religieux d’une piété et d’une ferveur admirables.

La conduite de cette abbaye demeura bientôt à lui seul par la mort du bienheureux vieillard, qui arriva deux ans après sa fondation. Il en eut tant de douleur, que l’Évêque Eusèbe fut obligé d’aller exprès à Micy, de l’emmener même en son palais et de l’y retenir plusieurs jours, pour le consoler de cette perte.

Étant retourné en son abbaye, ses vertus y parurent avec encore plus d’éclat qu’auparavant. C’était un parfait modèle d’humilité, de patience, de douceur, d’affabilité et de toutes les autres perfections religieuses. Sa communauté grossissait de jour en jour, parce que chacun s’empressait de se mettre sous sa conduite ; que les solitaires mêmes quittaient leurs déserts et les moines leurs abbayes, pour venir se soumettre à la direction d’un homme si éclairé.

Sa charité envers les pauvres n’avait point de bornes ; et son monastère s’étant extrêmement enrichi par le soin qu’il prenait de cultiver les terres que le roi lui avait données, il répandait abondamment sur les nécessiteux les biens qu’il recevait de la main libérale de Dieu.

Le don des miracles lui fut conféré d’une manière très excellente. Il apaisa par sa seule parole une tempête, qui allait faire périr des bateaux de blé qu’il avait sur la Loire. Il multiplia du vin et du froment dans une famine, afin d’avoir de quoi continuer ses aumônes envers le peuple affligé et presque consumé par la faim. Il fit quantité d’autres prodiges, qui le firent respecter comme le Thaumaturge de son siècle.

Sa vie ne fut pas fort longue, parce qu’il fut bientôt mûr pour l’Éternité. Il mourut entre les bras de ses enfants, plein de mérite et de gloire, l’année 520, saint Hormisdas étant pape, Justin empereur d’Orient, Clotaire Ier roi de France, et Théodoric dit le Grand, roi des Ostrogoths et assassin du hun Odoacre allié aux Romains mais pour destituer le dernier Empereur Romulus Augustule âgé de douze ans.

Nous avons deux Vies de ce bienheureux Abbé dans les Actes des Saints du P. Mabillon : l’une d’un anonyme fort ancien ; l’autre, d’Arnould, moine de Micy. Nous y avons aussi un livre de ses miracles, composé par Letald, religieux de la même abbaye.


Vendredi 10 avril 2020
TRIDUUM SACRÉ
VENDREDI SAINT

Férie de 1re classe
Semaine Sainte



Oraison - collecte
LES GRANDES ORAISONS

1. Pour la sainte Église

Dieu tout-puissant et éternel, qui, dans Votre Christ avez fait connaître Votre gloire à tous les peuples : gardez l’œuvre de Votre miséricorde afin que Votre Église, propagée dans tout l’univers, persévère avec une Foi solide dans la confession de Votre Nom. Par le même Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il.


2. Pour le Souverain Pontife :

[Cette Oraison est omise cette année encore]


3. Pour tous les Ordres du clergé

et toutes les conditions des fidèles

Dieu tout-puissant et éternel, par l’Esprit de qui tout le corps de l’Église est sanctifié et régi, exaucez nos prières pour toutes les conditions chrétiennes, afin que, par le don de Votre grâce, Vous soyez fidèlement servi dans tous les rangs, dans leurs degrés divers. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du même Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il.


4. Pour les chefs d’États

Dieu tout-puissant et éternel, qui avez en Vos mains tous les droits et toutes les forces des royaumes et tout pouvoir et tout droit sur les peuples, regardez favorablement ceux qui ont autorité pour nous gouverner, afin que, dans le monde entier, sous la protection de Votre main, l’intégrité de la religion et la sécurité de la patrie soient sans cesse maintenues. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il. .


5. Pour ceux qui vont être baptisés

Dieu tout-puissant et éternel, qui favorisez Votre Église d’une fécondité toujours nouvelle, augmentez la Foi et l’intelligence de nos catéchumènes afin que régénérés dans les Fonts baptismaux, ils soient réunis à Vos fils d’adoption. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il.


6. Pour les besoins des fidèles

Dieu tout-puissant et éternel, consolation des affligés et force de ceux qui souffrent, faites que les prières de ceux qui crient dans quelque tribulation, parviennent jusqu’à Vous, afin que tous, dans leurs nécessités, puissent se réjouir des secours de Votre miséricorde. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il.


7. Pour l’unité de l’Église

Dieu tout-puissant et éternel, qui nous sauvez tous et ne voulez pas qu’aucun se perde, daignez regarder les âmes entraînées par les ruses du démon, afin que, renonçant à toute la perversité de l’hérésie, leurs cœurs égarés reviennent à de meilleurs sentiments et retournent à l’unité de Votre Vérité. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il.


8. Pour la conversion des Juifs

Dieu éternel et tout-puissant, qui ne rejetez pas non plus les Juifs de Votre miséricorde, exaucez les prières que nous Vous adressons pour ce peuple aveuglé ; donnez-leur de connaître la lumière de Votre vérité, qui est le Christ, afin qu’ils soient arrachés à leurs ténèbres. Par le même Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il.


9. Pour la conversion des infidèles

Dieu éternel et tout-puissant, qui recherchez toujours non pas la mort des pécheurs, mais leur vie, daignez accueillir notre prière ; délivrez les païens du culte des idoles, et agrégez-les à Votre sainte Église pour Votre louange et Votre gloire. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.

Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour
On lit au Martyrologe Romain de ce jour :


À Valladolid, en Espagne, saint Michel des Saints, de l’Ordre des Trinitaires déchaussés pour le rachat des captifs de l’islam, confesseur.

Il s’est distingué par la pureté de sa vie, son admirable pénitence, son grand amour pour Dieu.

Il a été inscrit au nombre des Saints par le souverain pontife Pie IX.

 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
Ne vous enorgueillissez point de vos œuvres ; rapportez tout à Dieu.

Méditation du jour
Le grand bienfait du devoir  suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|