S. Léonard de Port-Maurice
26 novembre
« San Leonardo in Corsica », toile de Leonardo Massabo (1812-1886)
Basilique Saint-Maurice, Imperia (Italie).
Saint Léonard de Port-Maurice opère une conversion en Corse.
Saint Léonard de Port-Maurice opère une conversion en Corse.

1024

Cet illustre disciple de saint François d’Assise est né en 1676, le bienheureux Innocent XI étant pape, Léopold Ier empereur et Louis XIV roi de France. Après une enfance et une jeunesse saintes, saint Léonard se sentit animé d’une ardente soif d’austérités et d’un zèle immense pour le salut des âmes : ce sont les deux principaux caractères de sa vie.

Sa passion de la souffrance lui fit fonder une solitude où ses disciples s’engageaient à ne manger ni viande, ni œufs, ni laitage, ni poisson, à observer neuf Carêmes, à l’exemple de saint François, à coucher sur la dure, à marcher pieds nus par tous les temps, à observer un continuel et rigoureux silence. Il ne sortait de « ce lieu de délices » que pour prêcher des missions, et il avait hâte d’y revenir se plonger dans la pénitence et dans la prière.

On comprend que la prédication d’un tel religieux, même à part son éloquence, devait produire de merveilleux fruits de salut ; toutes les résistances cédaient devant lui ; ses sermons étaient interrompus par des cris de douleur et des sanglots ; le don des miracles ajoutait encore à sa puissance apostolique.

Il mourut l’an 1751, Benoît XIV étant pape, Marie-Thérèse impératrice et Louis XV roi de France.


Mercredi 1er février 2023
S. Ignace,

évêque et martyr
3e classe

Temps après l’Épiphanie



Oraison - collecte
Dieu tout-puissant, regardez notre faiblesse ; et parce que le poids de nos péchés nous accable, fortifiez-nous par la glorieuse intercession du bienheureux Ignace, Votre Martyr et Pontife. Nous vous le demandons par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.
Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour
L’affirmation de la divinité de Jésus, appuyée sur la sagesse de Ses paroles et les miracles de Sa vie, fait l’objet de l’ascèse du Temps après l’Épiphanie qui se terminera cette semaine.


Saint Ignace, illustre par sa doctrine, corrobore aujourd’hui ces divers témoignages par son martyre, l’un des plus glorieux.

Troisième successeur de saint Pierre, à Antioche, il fut condamné aux bêtes durant la persécution de Trajan et envoyé, chargé de chaînes, à Rome.


L’Introït et l’Épître résument les sentiments de son cœur. « Que le feu, la croix, les bêtes et tous les tourments du démon m’accablent pourvu que je jouisse de Jésus-Christ ». « Le grain de froment doit mourir pour porter beaucoup de fruits ».

Et saint Ignace, en entendant les rugissements des lions, s’écriait : « Je suis le froment de Jésus-Christ, puissé-je être moulu par les dents des bêtes et devenir un pain agréable à mon Seigneur Jésus-Christ ».

Il fut martyrisé à Rome en l’an 107 (ou 116). Son nom figure au Canon de la Messe.


Soyons, comme ce Saint, morts au monde et à nous-mêmes pour témoigner que c’est Jésus qui vit en nous.


 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
Appliquez-vous à un tendre et ardent amour pour Jésus-Christ.

Méditation du jour
La royauté du sage  suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|