S. Pourçain
24 novembre

On lit au Martyrologe romain de ce jour :


En Auvergne, saint Pourçain abbé, renommé pour ses miracles, au temps du roi Théodoric. Son nom a été donné au monastère qu’il gouverna et aussi à la ville qui s’éleva plus tard en cet endroit.

2177

Saint Portian, vulgairement saint Pourçain, était Abbé. Il était français de nation, et serviteur premièrement d’un barbare en Auvergne. Ainsi nous l’apprend saint Grégoire de Tours. Il y avait un Abbé en un Monastère là auprès, où ce pauvre jeune homme courait souvent supplier cet Abbé de l’excuser envers son maître, quand il reconnaissait l’avoir offensé. Or ce barbare le suivit un jour de si près, qu’il le trouva avec cet Abbé, qu’il tança grièvement, parce que, disait-il, retirant ce sien serviteur vers lui, il était cause du mauvais service qu’il lui rendait : et là dessus comme il s’efforçait de ramener saint Pourçain en sa maison, il devint aveugle. Alors il demanda pardon à l’Abbé, le supplia de prier Dieu pour lui, et de retenir son serviteur pour servir Dieu, si bon lui semblait, espérant peut-être que par ce moyen il recouvrerait la vue.


De fait, saint Pouçain, par le commandement de l’Abbé, lui ayant fait le signe de la Croix sur les yeux, il recouvra la vue. Depuis saint Pourçain fut fait Clerc en ce Monastère, et par ses vertus mérita de succéder en la place de cet Abbé après sa mort.


Théodoric de Metz ravageant toute l’Auvergne avec une puissante armée, il alla au devant de lui, afin de le prier pour ce pauvre peuple. Et comme il se fut adressé à Siginalde, parent et grand favori du Roi, le pria, et l’obligea, quelque excuse qu’il peut faire, de prendre du vin : mais avant que d’en goûter, il fit le signe de la Croix dessus ; aussitôt le vaisseau se brisa en pièces, et le vin se répandit en terre avec un serpent. Ce qui le fit honorer et respecter d’un chacun, et du Roi même qui lui accorda ce qu’il désirait.


Le diable tacha de troubler le repos de son âme par des spectres et des visions épouvantables ; mais en vain, d’autant qu’en vertu du signe de la Croix, il le rendait confus. Enfin chargé d’ans et de mérites, il mourut le 24, jour de novembre.


Samedi 13 juillet 2024
de la Sainte Vierge
4e classe
Temps après la Pentecôte

S. Eugène,

évêque et confesseur


Bx Jacques de Voragine

évêque et confesseur


voir Le Martyrologe #90-4




Oraison - collecte
Accordez, Seigneur, à Vos serviteurs, de jouir toujours de la santé de l’âme et du corps, et, par l’intercession de la bienheureuse Marie, toujours Vierge, donnez-nous, d’être délivrés des tristesses du temps présent et de goûter les joies de l’Éternité. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.
Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour
En Afrique, les saints confesseurs : saint Eugène, Évêque de Carthage, illustre par sa Foi et ses vertus, et avec lui tous les clercs de son Église, au nombre d’environ cinq cents, ou même davantage.

Durant la persécution des Vandales, sous le roi arien Hunéric, ils endurèrent les fouets et la faim. Parmi eux, se trouvaient beaucoup d’enfants qui remplissaient l’office de lecteurs ; tous souffrirent ensuite avec joie les rigueurs d’un cruel exil. Les plus célèbres étaient l’archidiacre nommé Salutaire, et Muritte le second des officiers de cette Église ; ces derniers ayant confessé le Christ pour la troisième fois, eurent tous deux la gloire d’avoir persévéré avec constance dans leur confession.

 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
Soyez disposé à tout souffrir plutôt que de sacrifier la moindre parcelle de votre Foi.


Méditation du jour
Imprimons à notre vie la direction de l’Éternité  suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|