Les Cahiers de Cassiciacum
Revue fondée en mai 1979,

date de parution du premier numéro,

suspendue après l’annonce en juin 1983 du « sacre sauvage » du R.P. Guérard des Lauriers, o.p.

voir « La question de la semaine » dans pavé bleu colonne de gauche : « Des questions ? »

« Sacre » secret —et qui devait le rester— opéré pour des raisons étrangères à la « Thèse de Cassiciacum »
et totalement opposé à la démarche élaborée par le Dominicain lui-même qui le savait.

Nous allons exposer ici l’état de la question (status quæstionis) concernant les motifs de la publication de ce qu’il est devenu habituel d’appeler la « Thèse de Cassiciacum ».

La notion de « thèse » explicitée, nous examinerons les fondements doctrinaux de la Thèse en donnant les textes et les documents pontificaux impliqués, puis les compléments que constitue la Théologie catholique.

Enfin, l’histoire des Cahiers de Cassiciacum et ses développements actuels dont la question de l’« épiscopat sauvage » avec une perspective psychologique : celle des actions des modernistes et, de l’autre côté, celle des réactions des traditionalistes et des intégroïdes.

132

L’ÉTAT DE LA QUESTION (status quæstionis) :

Nous donnerons des éléments concernant les motifs de la publication de ce qu’il est devenu habituel d’appeler la « Thèse de Cassiciacum ».

La notion de « thèse » explicitée, nous examinerons les fondements doctrinaux de la Thèse en donnant les textes et les documents pontificaux impliqués, puis les compléments que procure la Théologie catholique.

L’HISTOIRE DES CAHIERS :

LA THÈSE :

LA DOCTRINE DE L’ÉGLISE :

LA THÉOLOGIE CATHOLIQUE :

L’ÉPISCOPAT SAUVAGE :

L’épiscopat diminué :

LA PSYCHOLOGIE DANS LA CRISE :


Vendredi 28 avril 2017
S. Paul de la Croix,

confesseur
3e classe

Temps Pascal


S. Pierre Chanel,

premier martyr et

patron de l’Océanie.


S. Louis-Marie Grignion de Montfort,

confesseur


Au diocèse de Bruxelles-Malines :

Dédicace de l’église métropolitaine

(1re classe).


voir Le Martyrologe #90-4




Oraison - collecte
Seigneur Jésus-Christ, Vous qui avez donné à saint Paul une charité singulière pour prêcher le mystère de la Croix, et qui avez fait fleurir par lui dans l’Église une nouvelle famille, accordez-nous, par son intercession, qu’entretenant en nous sur la terre le souvenir continuel de Votre passion, nous méritions d’en recueillir le fruit dans les cieux. Vous qui vivez et régnez avec Dieu le Père dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.

Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour
Saint Paul de la Croix naquit à Ovada (État de Gênes) en 1694.

Comme son nom l’indique, il eût toute sa vie un brûlant amour pour Jésus crucifié.

« Cloué à la Croix avec le Christ », il se consacra à prêcher partout, avec une charité singulière, le mystère de la Croix. Il institua comme ouvriers de cette grande œuvre dans l’Église les Passionnistes qui font le vœu de propager le souvenir béni de la Passion du Sauveur.


Consumé par l’amour qu’il puisait dans le Saint Sacrifice de la Messe, qui est « le mémorial perpétuel de la Charité sans bornes du Christ », il s’offrit à Dieu avec Jésus « comme une oblation d’agréable odeur » et mourut en 1775.


 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
Souffrons, comme saint Paul de la Croix, avec le Sauveur crucifié, afin de pouvoir nous réjouir avec Jésus ressuscité.

Méditation du jour
Le cœur du juste est inébranlable  suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|