Méditation du jour
- 4 juillet
L’abandon,

source de paix et de joie ”

Si quelque chose est capable de rendre un cœur libre

et de le mettre au large,

c’est le parfait abandon à Dieu

et à Sa sainte Volonté :

cet abandon

répand dans le cœur

une paix divine,

plus abondante que les fleuves les plus vastes

et les plus remplis.

Si quelque chose peut rendre un esprit serein,

dissiper les plus vives inquiétudes,

adoucir les peines les plus amères,

c’est assurément cette parfaite simplicité

et liberté

d’un cœur entièrement abandonné

entre les mains de Dieu.

L’onction de l’abandon

donne une certaine vigueur

dans toutes les actions,

et épanche la joie du Saint-Esprit

jusque sur le visage

et dans les paroles.

Je mettrai donc toute ma force

dans ce parfait abandon

entre les mains de Dieu

par Jésus-Christ,

et il sera ma conclusion

pour toutes choses,

en la vertu du Saint-Esprit.


(Mgr Bossuet)


Samedi 13 juillet 2024
de la Sainte Vierge
4e classe
Temps après la Pentecôte

S. Eugène,

évêque et confesseur


Bx Jacques de Voragine

évêque et confesseur


voir Le Martyrologe #90-4




Oraison - collecte
Accordez, Seigneur, à Vos serviteurs, de jouir toujours de la santé de l’âme et du corps, et, par l’intercession de la bienheureuse Marie, toujours Vierge, donnez-nous, d’être délivrés des tristesses du temps présent et de goûter les joies de l’Éternité. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.
Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour
En Afrique, les saints confesseurs : saint Eugène, Évêque de Carthage, illustre par sa Foi et ses vertus, et avec lui tous les clercs de son Église, au nombre d’environ cinq cents, ou même davantage.

Durant la persécution des Vandales, sous le roi arien Hunéric, ils endurèrent les fouets et la faim. Parmi eux, se trouvaient beaucoup d’enfants qui remplissaient l’office de lecteurs ; tous souffrirent ensuite avec joie les rigueurs d’un cruel exil. Les plus célèbres étaient l’archidiacre nommé Salutaire, et Muritte le second des officiers de cette Église ; ces derniers ayant confessé le Christ pour la troisième fois, eurent tous deux la gloire d’avoir persévéré avec constance dans leur confession.

 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
Soyez disposé à tout souffrir plutôt que de sacrifier la moindre parcelle de votre Foi.


Méditation du jour
Imprimons à notre vie la direction de l’Éternité  suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|