Bibliographie pour le Saint du jour

Les notices concernant les vies des Saints (Le Saint du jour et la Grande vie du Saint) sont tirées habituellement d’un tout petit nombre de bons ouvrages qui ne remettent pas en cause systématiquement les traditions de l’Église, les miracles ni les autres interventions divines directes.

Il s’agit de la liste A.

Avec le temps nous pourrons —si Dieu veut— compléter, selon les demandes voir la rubrique : présentation générale - nous contacter #313-9, avec des Vies de Saints plus complètes difficilement accessibles au grand public et même aux pieux fidèles.

À l’occasion, d’ailleurs, nous y avons déjà puisé lorsque manquaient des éléments nous paraissant importants.

Nous indiquons dans la liste B les grands ouvrages autres que nous avons utilisés. Nous y ajouterons éventuellement d’autres références ultérieurement, lorsque nous les aurons utilisées.

Lorsqu’il s’agit d’ouvrages particuliers portant sur un seul Saint (ou quelques-uns), nous donnerons l’indication bibliographique à la date et au nom du Saint intéressé.

A - L. Jaud, Vies des Saints pour tous les jours de l’année, nouvelle édition, Alfred Mame et Fils, Tours - sans date, mais antérieure (et parfois préférable) à la « nouvelle édition » de 1898 du même éditeur.

- Dom Gaspar Lefebvre, Missel Quotidien et Vespéral - grande édition, Abbaye de Saint-André, Bruges - 1937.

B - Paul Guérin, Les Petits Bollandistes - Vie des Saints d’après le Père Giry, Bloud et Barral, 7e édition, Paris - 1878, en dix-sept volumes.

- Mgr Paul Guérin, auteur des Petits Bollandistes, Vie des Saints, illustration de Yan’ Dargent, J. Lefort, Paris -1894, en deux volumes.

- Henry de Riancey, La Vie des Saints, F. Kellerhoven, Paris - 1866.

- Bienheureux Jacques de Voragine, La Légende Dorée (1255), traduite du latin d’après les plus anciens manuscrits par Teodor de Wyzewa, Perrin et Cie, Paris - 1902.

- Alban Butler, traduction libre par l’Abbé Godescard, Vies des Pères, des Martyrs, et des autres principaux Saints, Gauthier Frères, Paris - 1826, en douze volumes.

- Pierre Ribadeneira de la Compagnie de Jésus, Les Fleurs de la Vie des Saints et des Fêtes de toute l’année, Jean Hénault, Paris - 1658.


Lundi 26 février 2024
de la deuxième semaine de Carême
3e classe
Temps du Carême

S. Alexandre,

évêque d’Alexandrie et confesseur


S. Porphyre,

évêque de Gaza et confesseur


voir Le Martyrologe #90-4




Oraison - collecte
Daignez faire, ô Dieu tout-puissant, que Vos fidèles, qui, pour mortifier leur chair, observent l’abstinence, jeûnent aussi du péché, en pratiquant la justice. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.
Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour
On lit au Martyrologe romain de ce jour :


« À Gaza, en Palestine, saint Porphyre Évêque. Au temps de l’empereur Arcade, il renversa l’idole et le temple de Marnas, et, après beaucoup de souffrances, s’endormit dans le Seigneur. »


Saint Porphyre était de Thessalonique et appartenait à une famille pieuse et riche.


À vingt-cinq ans, il quitta le monde, distribua son bien aux pauvres et se retira près des saints Lieux à Jérusalem.

Guéri miraculeusement sur le Calvaire, il fut sacré Évêque de Gaza et obtint la destruction du paganisme dans toute cette contrée, laissant à sa mort Gaza presque entièrement chrétienne.


Ses austérités étaient considérables, et pendant vingt-quatre ans il provoqua l’admiration de ses peuples par son zèle et ses vertus.

Il s’endormit dans le Seigneur le 26 février 420.


 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
Ayez un grand zèle pour combattre autour de vous tout ce qui peut nuire à la Religion.

Méditation du jour
Tout pour Jésus !  suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|