Vendredi de la Passion
  • Pour le Vendredi de la Passion :

LE CHEMIN DE LA CROIX


Le péché, cause des souffrances de Jésus-Christ.


  • Septième station :

    Jésus tombe pour la deuxième fois.

    Début avec la première station :

Chemin de la Croix du lieu de l’Apparition de la Très Sainte Vierge à La Salette
(Photo Abbé JMS)
Septième station :  Jésus tombe pour la deuxième fois.
Septième station :
Jésus tombe pour la deuxième fois.

1664

PRIÈRES

AVANT LES STATIONS :

Avant chaque station on dit :

V/. Adoramus te, Christe, et benedicimus Tibi.

(Nous Vous adorons, ô Jésus-Christ, et nous Vous bénissons.)

R/. Quia per sanctam Crucem Tuam redemisti mundum.

(Parce que Vous avez racheté le monde par Votre sainte Croix.)

VII - SEPTIÈME STATION :

Jésus tombe pour la deuxième fois.

Anges de mon Dieu,

voyez-vous le divin Jésus

étendu sur la terre ?

Il est tombé d’épuisement !

Ses mains et Ses genoux se déchirent,

le sang coule de Ses plaies rouvertes !

venez donc Le soutenir ;

arrachez-Le à la fureur de Ses ennemis.

Dieu ne vous a-t-il pas commis à Sa garde ?

— Ah ! plutôt arrachez le péché de mon cœur,

et Jésus ne souffrira plus.

Ce sont mes fautes qui font tomber ainsi

le Roi des Cieux ;

elles sont si grandes,

qu’il faut toutes les douleurs d’un homme-Dieu

pour les expier.

PRIÈRES

APRÈS LES STATIONS :

Pater. (Notre Père.)

Ave. (Je vous salue Marie.)

Gloria Patri. (Gloire au Père.)

V/. Miserere nostri, Domine.

(Ayez pitié de nous, Seigneur.)

R/. Miserere nostri.

( Ayez pitié de nous.)

V/. Fidelium animæ per misericordiam Dei requiescant in pace.

(Que les âmes des Fidèles trépassés, par la miséricorde de Dieu, reposent en paix.)

R/. Amen.

(Ainsi soit-il.)


(à suivre) : voir : 8e station - Jésus console les filles de Jérusalem qui Le suivent. #1904


Jeudi 28 mai 2020
S. Augustin de Cantorbéry,

évêque et confesseur
3e classe

Temps Pascal



Oraison - collecte
Ô Dieu, qui, par la prédication et les miracles du bienheureux Augustin, Votre Confesseur et Pontife, avez daigné éclairer de la lumière de la vraie Foi la nation anglaise, faites que, par son intercession, les cœurs égarés reviennent à l’unité de Votre Vérité, et que nous soyons tous unis de cœur en Votre Volonté. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.
Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour
Le Cycle liturgique du sanctoral célèbre aujourd’hui la fête d’un autre fils de saint Benoît qui, rempli comme les Apôtres de l’Esprit-Saint, fut envoyé par le pape saint Grégoire en Grande Bretagne (en 596), avec quarante moines de sa communauté, afin de convertir au Christ les populations de cette contrée.


Aussi l’Évangile de la Messe d’aujourd’hui nous parle-t-il des soixante-douze disciples que Jésus envoya pour prêcher le royaume de Dieu, et l’Épître fait-elle allusion à l’apostolat de saint Paul, qui s’occupa jour et nuit dans la prédication de l’Évangile de Dieu.

Reçu par le roi Ethelbert à Cantorbéry, capitale de son royaume, Augustin y construisit un monastère et y établit plus tard son siège épiscopal.


L’exemple de sa vie, joint à sa prédication et à ses miracles, amena à la vraie Foi le roi lui-même et saint Augustin baptisa un jour de Noël plus de dix mille Anglais. Il mourut en l’an 604.


 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
Demandons à Dieu, par l’intercession de saint Augustin de Cantorbéry, de ramener les cœurs des égarés à l’unité de la Vérité catholique.

Méditation du jour
Le don de l’apostolat  suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|