Mois du Rosaire
Décision des Papes pour consacrer

le mois d’octobre au rosaire

Encyclique…

Après de nombreux Papes et pour commencer par saint Pie V qui vit miraculeusement la victoire de la bataille navale de Lépante et décida de fêter Notre-Dame en action de grâce, le Pape Léon XIII a fixé la date de la fête du Rosaire pour l’Église universelle au 7 octobre et consacré le mois d’octobre avec des indulgences.

  • MÉDITATIONS SUR LE ROSAIRE

  • LES QUINZE MYSTÈRES DU ROSAIRE

Vision de saint Pie V à l
Vision de saint Pie V à l'heure même de la victoire de Lépante,
victoire qui ne sera connue par les nouvelles qu'une semaine plus tard.

639

La Très Sainte Vierge Marie a donné à saint Dominique le Rosaire comme moyen accompagnant la prédication pour combattre les hérésies.

On peut lire la vie de saint Dominique au 4 août.

LES QUINZE MYSTÈRES DU ROSAIRE :

1- LES MYSTÈRES JOYEUX

  • Premier mystère : l’ ANNONCIATION

  • Fruit du mystère : l’ HUMILITÉ

1er d’une série de quinze timbres-poste émise en 1962 par l’Espagne et illustrant chaque mystère du Rosaire

avec un tableau (détail) d’un grand peintre espagnol. Ici : Murillo (1618-1682)

L
L'Ange du Seigneur (l'Archange S. Gabriel) annonce à Marie qu'elle sera la Mère du Sauveur.
« Voici que je suis la servante du Seigneur, qu'il me soit fait selon votre parole ».
Prière triquotidienne de l'Angélus et Évangile selon S. Luc, I.

1964

Méditer sur cet événement, sur les paroles de l’Archange, sur les réponses de Notre-Dame, sur l’attitude de chacun, sur la déférence de l’un, sur l’humilité de l’autre… sur cette image ou sur d’autres…

On peut se préparer en relisant le passage dans l’Évangile selon saint Luc, chapitre I, versets 26 à 38.

Le tout en récitant un Pater (Notre Père), dix Ave (Je vous Salue) et un Gloria Patri (Gloire au père).

  • Deuxième mystère : la VISITATION

  • Fruit du mystère : l’ AMOUR DU PROCHAIN

2e d’une série de quinze timbres-poste émise en 1962 par l’Espagne et illustrant chaque mystère du Rosaire

avec un tableau (détail) d’un grand peintre espagnol. Ici : Juan Correa de Vivar, vers 1533, (1510-1570)

Tout en gardant le secret de Dieu, la Sainte Vierge se rend chez sa cousine Élisabeth pour l
Tout en gardant le secret de Dieu, la Sainte Vierge se rend chez sa cousine Élisabeth
pour l'aider dans la préparation de la naissance de saint Jean-Baptiste (Luc, I, 39 et sq.).
Suit le « Magnificat », chanté tous les jours à Vêpres.

1966

Méditer sur cet événement, sur les paroles de salutation de sainte Élisabeth illuminée par le Saint-Esprit sur le secret divin, sur la réponse de Notre-Dame, avec son Magnificat d’admiration, d’action de grâce et d’adoration… sur cette image ou sur d’autres…

On peut se préparer en relisant le passage dans l’Évangile selon saint Luc, chapitre I, versets 39 à 56.

Le tout en récitant un Pater (Notre Père), dix Ave (Je vous Salue) et un Gloria Patri (Gloire au père).

  • Troisième mystère : la NATIVITÉ DE NOTRE-SEIGNEUR

  • Fruit du mystère : le DÉTACHEMENT DES RICHESSES et des BIENS DE LA TERRE

3e d’une série de quinze timbres-poste émise en 1962 par l’Espagne et illustrant chaque mystère du Rosaire

avec un tableau (détail) d’un grand peintre espagnol. Ici : Bartolomé Esteban Murillo, vers 1668, (1618-1682)

1968

Méditer sur cet événement, sur les faits, les paroles, les silences, les adorations de chacun des personnages… sur cette image ou sur d’autres…

On peut se préparer en relisant le passage dans l’Évangile selon saint Luc, chapitre II, versets 6 à 20.

Le tout en récitant un Pater (Notre Père), dix Ave (Je vous Salue) et un Gloria Patri (Gloire au père).

  • Quatrième mystère : la PRÉSENTATION DE JÉSUS AU TEMPLE, et LA PURIFICATION DE NOTRE-DAME

  • Fruit du mystère : l’ OBÉISSANCE et la PURETÉ DE L’ESPRIT ET DU CORPS

4e d’une série de quinze timbres-poste émise en 1962 par l’Espagne et illustrant chaque mystère du Rosaire

avec un tableau (détail) d’un grand peintre espagnol. Ici un Flamand : Pedro de Campagna, 1555, (1503-1580)

1970

Méditer sur cet événement, sur les faits, les paroles, les silences, les adorations de chacun des personnages… sur cette image ou sur d’autres…

On peut se préparer en relisant le passage dans l’Évangile selon saint Luc, chapitre II, versets 22 à 38.

Le tout en récitant un Pater (Notre Père), dix Ave (Je vous Salue) et un Gloria Patri (Gloire au père).

  • Cinquième mystère : le RECOUVREMENT DE L’ENFANT JÉSUS AU TEMPLE PARMI LES DOCTEURS DE LA LOI

  • Fruit du mystère : la RECHERCHE de la VOLONTÉ DE DIEU EN TOUTES CHOSES

5e d’une série de quinze timbres-poste émise en 1962 par l’Espagne et illustrant chaque mystère du Rosaire
avec un tableau (détail) d’un grand peintre espagnol. Ici : un Anonyme

1976

Méditer sur cet événement, sur les faits, les paroles, les silences, les adorations de chacun des personnages… sur cette image ou sur d’autres…

On peut se préparer en relisant le passage dans l’Évangile selon saint Luc, chapitre II, versets 40 à 52.

Le tout en récitant un Pater (Notre Père), dix Ave (Je vous Salue) et un Gloria Patri (Gloire au père).


Samedi 22 juin 2024
S. Paulin,

évêque et confesseur
3e classe

Temps après la Pentecôte



Oraison - collecte
Ô Dieu, qui avez promis le centuple dans le siècle à venir et la vie éternelle à ceux qui abandonnent tout en ce siècle pour Vous ; accordez-nous, dans Votre bonté que, suivant fidèlement les traces du saint Pontife Paulin, nous ayons la force de mépriser les biens de la terre et de désirer les seuls biens du Ciel. Vous qui vivez et régnez avec Dieu le Père dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.
Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour
Saint Paulin, né l’an 353 d’une famille romaine très distinguée à Bordeaux, en Aquitaine, fit de brillantes études et devint sénateur à l’âge de vingt-cinq ans. Il fut ensuite consul et établit sa résidence à Nole, en Campanie.


Près du tombeau de saint Félix, le prêtre martyr dont l’Église célèbre la fête le 14 janvier, il est soudain touché de la grâce et reçoit bientôt le baptême. À l’exemple du Christ, « qui S’est fait pauvre de riche qu’Il était », et qui a conseillé la pratique de cette vertu de pauvreté, il abandonna les nombreuses richesses qu’il possédait et achète à ce prix le royaume des Cieux.


Il quitte son épouse, qui comme lui se donne à Dieu, et devient prêtre, puis évêque de Nole. Ses amis d’autrefois le blâment. Il « s’en tient à l’approbation de Jésus ». Mais bientôt surviennent les Goths qui ravagent la Campanie et tandis que, sans mérites pour eux, on arrache leurs biens aux riches de Rome, saint Paulin qui a quitté les siens volontairement et pour le Christ, en reçoit au contraire le centuple en l’autre monde et la vie éternelle. Il mourut à soixante-dix-huit ans, en 431, et fut enseveli près de saint Félix à Nole.


 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
Soyez désintéressé dans les services que vous rendez à votre prochain.

Méditation du jour
L’Eucharistie, suprême marque du divin amour  suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|