Méditation du jour
- 16 juillet
Prière à Notre-Dame du Mont Carmel ”

Ô bienheureuse

et immaculée

Vierge Marie,

beauté

et gloire du Carmel !

Vous regardez avec une bienveillance

toute particulière

ceux qui portent votre saint habit :

daignez donc aussi jeter sur moi

un regard propice

et couvrez-moi du manteau

de votre protection maternelle.

Fortifiez ma faiblesse

par votre puissance ;

éclairez les ténèbres de mon esprit

par votre sagesse ;

augmentez en moi la Foi,

l’Espérance

et la Charité.

Ornez mon âme de grâces

et de vertus,

afin qu’elle soit toujours un objet d’amour

pour votre divin Fils

et pour vous.

Assistez-moi pendant ma vie,

consolez-moi à l’heure de ma mort

par votre aimable présence,

et présentez-moi à l’auguste Trinité,

comme votre enfant

et votre dévot serviteur,

afin que je puisse vous louer

et vous bénir

éternellement en Paradis.

Ainsi soit-il.


(200 j. d’indulg., Léon XIII, 16 janvier 1886)


Mardi 4 août 2020
S. Dominique,

confesseur
3e classe

Temps après la Pentecôte



Oraison - collecte
Ô Dieu, qui avez daigné éclairer Votre Église par les mérites et les leçons du bienheureux Dominique, Votre Confesseur, faites que, par son intercession, elle ne soit pas privée des secours temporels, et qu’elle fasse toujours de nouveaux progrès dans les voies spirituelles. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.
Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour
L’Église de France était ravagée par l’hérésie des Albigeois qui, non contents d’enseigner des doctrines monstrueuses, pillaient les églises et massacraient les prêtres.

Dieu suscita alors saint Dominique qui, par ses prédications, devait faire face au mensonge et à l’erreur, et embraser de nouveau le monde du feu de la Foi. Sa mère eut en effet une vision où son enfant lui fut montré sous la forme d’un petit chien qui tenait dans sa gueule une torche. Appelé Dominique, parce que ses parents attribuèrent sa naissance aux prières du saint Abbé bénédictin Dominique de Silos, il appartint vraiment au Seigneur, comme l’indique ce nom.


Né en Espagne, de la noble famille des Guzman, il se distingua par sa pureté que nous désignent le lis qu’on lui met dans les mains, et la robe blanche qu’il porte.


Témoin des maux sans nombre causés par les hérétiques, dans le midi de la France, il suscita pour les combattre l’Ordre des Frères Prêcheurs, auquel il donna pour armes le bouclier de la Vérité pour enseigner la doctrine et le glaive de la Parole pour la prêcher.


Les Dominicains comptent de nombreux saints et saintes qui s’appliquèrent à pénétrer comme leur fondateur le Verbe de Dieu dans l’Évangile, le livre de la Vérité et « le livre de la Charité » comme l’appelle saint Dominique. Ce Saint aima tout spécialement la Vierge et prêcha la dévotion au Rosaire. Il mourut le 6 août 1221.


 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
Ayez une grande dévotion au Rosaire, et récitez-en chaque jour au moins une partie (un chapelet) :

Les mystères joyeux le lundi, les mystères douloureux le mardi et les mystères glorieux le mercredi. En recommençant le lendemain jusqu’au samedi.

Puis le dimanche les mystères glorieux ou le Rosaire en entier.


Méditation du jour
Mission de saint Dominique  suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|