Méditation du jour
S. Hilaire, évêque,

confesseur et docteur de l’Église. - 14 janvier

Faire des oraisons jaculatoires ”

Une manière de glorifier Dieu,

c’est l’oraison jaculatoire.

C’était la pratique principale

des Pères du désert,

et c’est par elle

qu’ils se sont élevés à un tel degré de sainteté.

Saint François de Sales dit

« que tout l’édifice de la dévotion repose sur cet exercice,

« qu’il peut suppléer au défaut des autres prières,

« mais que toutes les autres prières ne sauraient suppléer

« au défaut des oraisons jaculatoires ».

Ainsi, nous pouvons soupirer après la gloire de Dieu,

lancer au Ciel, comme un trait d’amour,

quelques mots en faveur des intérêts de Jésus-Christ,

ou murmurer une courte prière pour les âmes,

en quelque lieu que nous soyons.

Sans nous fatiguer,

nous pouvons faire une multitude de ces oraisons jaculatoires

dans le cours d’une journée,

et chacune d’elles est plus grande

aux yeux de Dieu

qu’une bataille gagnée.

À plusieurs de ces prières est attachée une indulgence ;

ainsi, une seule et courte phrase

nous servira à acquérir des mérites,

à obtenir des grâces,

à satisfaire pour nos péchés,

à glorifier Dieu,

à rendre hommage à Jésus

et à Marie,

à convertir les pécheurs,

et à adoucir par des indulgences

les souffrances des saintes âmes du purgatoire.


(R.P. Faber, Oratorien)


Dimanche 22 avril 2018
3e dimanche après Pâques
2e classe
Temps Pascal


S. Menelfale,

évêque d’Aix-en-Provence


voir Le Martyrologe #90-4




Oraison - collecte
Ô Dieu, qui montrez à ceux qui errent, la lumière de Votre vérité, afin qu’ils puissent entrer dans la voie de la justice, donnez à tous ceux qui sont placés dans les rangs de la profession chrétienne, la grâce de rejeter tout ce qui est contraire à ce nom, et d’embrasser tout ce qui lui convient. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.
Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour
Saint Soter, successeur du Pape Anicet en 166, mourut martyr en 175, sous l’empereur Marc-Aurèle.

Saint Caïus, dont les reliques se trouvent dans le sanctuaire de Saint-Silvestre à Rome, gouverna l’Église un siècle plus tard et mourut le 22 avril 296.


Les Papes des premiers siècles portèrent le lourd souci des persécutions qui menaçaient sans cesse leurs fidèles ; le pontificat du Pape saint Caïus fut cependant marqué par une longue ère de paix, quelque dix ans avant la terrible persécution de Dioclétien.


 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
Priez souvent pour la grande œuvre de l’éducation catholique de la jeunesse.

Méditation du jour
La vraie richesse,
c’est l’amour de Dieu
 suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|