Méditation du jour
Dédicace de l’Archibasilique

du Très Saint-Sauveur - 9 novembre

Où reposerons-nous après notre mort ? ”

Terre pour terre,

n’est-ce pas partout la terre de laquelle nous sommes faits,

la terre partout maternelle et qui,

avec une égale indifférence,

partout nous reprendra en son sein glacé

pour l’enfantement à la résurrection ?...

Qu’importe donc ?

Si votre âme est avec le bon Dieu, qu’est-ce que le reste ?

Ne vous suffit-il pas que Dieu sache où repose votre cendre,

qu’Il veille sur elle,

qu’Il la puisse retrouver

quand sera venu le moment de la revivifier ?

Un peu plus tôt,

un peu plus tard,

mais fatalement,

ne faudra-t-il pas qu’elle se disperse et se confonde en la poussière commune ?

Et alors, que vous servira-t-il de lui avoir choisi son lieu,

puisque ce n’aura été qu’un lieu de passage,

en attendant l’exil parmi l’universelle poussière des choses ?...

Ah ! si,

derrière vous,

quand vous partez,

vous laissez des promesses de prière,

l’essentiel vous est acquis.

Après cela, allez-vous-en…

Remettez votre corps,

mouillé de l’eau bénite,

au gré des hommes et de la nature ;

n’en ayez nul souci...

Ce que Dieu garde est bien gardé ;

Celui qui vous a fait de rien

saura vous refaire de votre propre poussière.


(R.P. Bellouard, o.p.)


Mardi 12 novembre 2019
S. Martin Ier,

pape et martyr
3e classe

Temps après la Pentecôte


S. Ruf (ou Rufus), fils de Simon le Cyrénéen, 1er Évêque d’Avignon


voir Le Martyrologe #90-4




Oraison - collecte
Pasteur éternel, considérez avec bienveillance Votre troupeau, et par Votre bienheureux Martyr et souverain Pontife Martin que Vous avez constitué pasteur de toute l’Église, gardez-le à jamais sous Votre protection. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.
Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour
Saint Martin succéda au Pape Théodore Ier. Ayant convoqué à Rome un concile où furent condamnés les Monothélites qui n’admettaient en Jésus-Christ qu’une volonté divine, il fut saisi traîtreusement par ordre des hérétiques Héraclius et Constant II, et emmené à Constantinople. Après bien des souffrances et des humiliations, il fut exilé en Chersonèse, où il mourut de fatigue en 655. Son corps, transféré à Rome, fut déposé dans l’église des saints Sylvestre et Martin, apôtres des Gaules.

 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
Méprisez les biens et les maux de la vie présente ; la figure de ce monde passe.

Méditation du jour
Prophéties sur Jérusalem et la fin du monde  suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|