Méditation du jour
- 25 septembre
De l’amour fraternel ”

Oh ! qu’il fait bon aimer sur la terre

comme l’on aime dans le Ciel,

et apprendre à s’entrechérir dans le monde

comme nous le ferons éternellement dans l’autre !

Je ne parle pas ici du simple amour de charité qui doit s’étendre à tous les hommes ;

mais je parle de l’amitié spirituelle par laquelle deux ou trois âmes,

ou un plus grand nombre,

se communiquent leur dévotion,

leurs affections spirituelles,

et ne font à elles toutes

qu’un seul et même esprit.

Qu’à bon droit elles peuvent chanter, ces bénites âmes :

Oh ! qu’il est doux et agréable pour des frères de vivre et d’habiter ensemble !

Oui, car le baume délicieux s’épanche continuellement du cœur des uns dans le cœur des autres,

en sorte que l’on peut dire que Dieu a répandu Sa bénédiction sur cette amitié,

et que la vie lui est assurée jusqu’à la fin des siècles.

Toutes les autres amitiés ne sont que des ombres auprès de celle-ci,

et leurs liens ne sont que des chaînes de verre ou de jais

en comparaison de ce grand lien de la sainte dévotion

qui est tout d’or.

(Saint François de Sales)


Mardi 12 novembre 2019
S. Martin Ier,

pape et martyr
3e classe

Temps après la Pentecôte


S. Ruf (ou Rufus), fils de Simon le Cyrénéen, 1er Évêque d’Avignon


voir Le Martyrologe #90-4




Oraison - collecte
Pasteur éternel, considérez avec bienveillance Votre troupeau, et par Votre bienheureux Martyr et souverain Pontife Martin que Vous avez constitué pasteur de toute l’Église, gardez-le à jamais sous Votre protection. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.
Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour
Saint Martin succéda au Pape Théodore Ier. Ayant convoqué à Rome un concile où furent condamnés les Monothélites qui n’admettaient en Jésus-Christ qu’une volonté divine, il fut saisi traîtreusement par ordre des hérétiques Héraclius et Constant II, et emmené à Constantinople. Après bien des souffrances et des humiliations, il fut exilé en Chersonèse, où il mourut de fatigue en 655. Son corps, transféré à Rome, fut déposé dans l’église des saints Sylvestre et Martin, apôtres des Gaules.

 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
Méprisez les biens et les maux de la vie présente ; la figure de ce monde passe.

Méditation du jour
Prophéties sur Jérusalem et la fin du monde  suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|