Méditation du jour
- 26 septembre
L’homme n’est heureux qu’en Dieu ”

Nous rampons d’autant plus bas que nous sommes tombés de plus haut.

Grands au sortir des mains de Dieu,

nous sentons que pour nous relever de nos abaissements,

il nous faut remonter à Dieu,

source de notre primitive noblesse ;

hors de là,

il n’y a que contradiction et misère en nous ;

notre cœur est comme un labyrinthe sans lumière et sans issue,

et nous ressemblons à ces êtres informes qui étonnent et effrayent dans l’ordre de la nature.

L’homme étant fait pour Dieu

n’est heureux qu’en Dieu.

Si donc le bonheur était quelque part ici-bas,

il ne saurait être ailleurs que dans la Foi

et dans la vertu,

par lesquelles,

l’homme rentre en communication avec Dieu ;

car le bonheur est une plante du Ciel

qui ne peut s’acclimater sur la terre,

en dehors de l’atmosphère divine.

Les épreuves apprennent à se résigner à la Volonté suprême

et à bénir la Main qui les envoie ;

Jésus-Christ a appelé heureux ceux qui souffrent,

parce que les afflictions temporelles couvrent les biens éternels.

(H. Bretonneau)


Mardi 12 novembre 2019
S. Martin Ier,

pape et martyr
3e classe

Temps après la Pentecôte


S. Ruf (ou Rufus), fils de Simon le Cyrénéen, 1er Évêque d’Avignon


voir Le Martyrologe #90-4




Oraison - collecte
Pasteur éternel, considérez avec bienveillance Votre troupeau, et par Votre bienheureux Martyr et souverain Pontife Martin que Vous avez constitué pasteur de toute l’Église, gardez-le à jamais sous Votre protection. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.
Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour
Saint Martin succéda au Pape Théodore Ier. Ayant convoqué à Rome un concile où furent condamnés les Monothélites qui n’admettaient en Jésus-Christ qu’une volonté divine, il fut saisi traîtreusement par ordre des hérétiques Héraclius et Constant II, et emmené à Constantinople. Après bien des souffrances et des humiliations, il fut exilé en Chersonèse, où il mourut de fatigue en 655. Son corps, transféré à Rome, fut déposé dans l’église des saints Sylvestre et Martin, apôtres des Gaules.

 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
Méprisez les biens et les maux de la vie présente ; la figure de ce monde passe.

Méditation du jour
Prophéties sur Jérusalem et la fin du monde  suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|