Méditation du jour
S. Justin,

martyr - 14 avril

Notre modèle

pendant le saint Sacrifice de la Messe ”

Si nous voulons avoir un modèle parfait

des sentiments qui doivent nous animer

en assistant à la sainte Messe,

n’en cherchons point d’autres

que Marie au pied de la Croix.

Debout,

dans l’attitude d’un sacrificateur,

elle offre son Fils

et elle s’offre elle-même

avec Lui

comme victime

pour que Dieu soit glorifié

et que les hommes soient sauvés.

Elle participe aux souffrances

et aux dispositions intérieures

de la Victime ;

elle endure en son cœur

toutes les tortures,

toutes les humiliations

que Jésus subit en Son corps

et en Son âme.

Martyre,

elle l’est au suprême degré,

car elle souffre plus

de voir souffrir son Fils

que si elle eut elle-même subi

toutes ces angoisses.

Aussi combien fécondes

sont ses douleurs !

Quand donc nous assistons à la Messe,

transportons-nous en esprit

au pied du Calvaire,

supplions la Mère de Dieu

de faire passer dans notre âme

quelque chose des sentiments

qui animaient la sienne.


(Abbé Adolphe Tanquerey, p.s.s.)


Jeudi 20 janvier 2022
S. Fabien, pape et S. Sébastien,

martyrs
3e classe

Temps après l’Épiphanie



Oraison - collecte
Dieu tout-puissant, regardez notre infirmité, et parce que nous sommes accablés sous le poids de notre action propre, faites que nous soyons protégés par la glorieuse intercession de Vos saints Martyrs Fabien et Sébastien. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.
Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour
Les deux grands martyrs romains, saint Fabien et saint Sébastien, manifestèrent par leur courage, le premier en l’an 250 sous la persécution de Dèce, le second en 284 sous celle de Dioclétien, la puissance divine du Christ « qui opéra en eux des prodiges ». Les anciens Martyrologes unissent leurs noms.


L’apparition du Saint-Esprit, sous la forme d’une colombe, avait attesté la divinité de Jésus au jour de Son Baptême. Ce fut une colombe aussi, qui planant au-dessus de saint Fabien, le désigna au choix de l’Église, comme vicaire de Jésus-Christ.


Saint Sébastien, officier de la maison impériale, et chef d’une cohorte, soutenait le courage de ses frères d’armes au milieu des tourments que leur attirait leur Foi. Dioclétien le fit percer de flèches. Saint Sébastien, échappé à la mort, reparut devant l’empereur et lui reprocha ses crimes. Il fut condamné à mourir sous les verges.

Comme les Martyrs dont nous parle l’Épître, ces deux Saints « furent trouvés parfaits dans le témoignage qu’ils rendirent de leur Foi en Jésus-Christ », car « c’est pour la cause du Fils de l’homme qu’ils furent persécutés ».

On signale de nombreuses guérisons opérées par saint Sébastien ou plutôt par la vertu du Christ qui était en lui.


Recourons dans notre faiblesse à la puissante protection de ces glorieux martyrs.


 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
Faites naître et grandir en vous un zèle ardent pour la sanctification de votre prochain.

Méditation du jour
Nous pouvons compter sur Dieu  suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|