• Pour la Vigile de NOËL :
Les rares privilégiés qui se sont un peu préparés en déblayant la route selon les enseignements énergiques de saint Jean-Baptiste voient du fond de leur pauvre grotte arriver le Messie, leur Sauveur…
Les rares privilégiés qui se sont un peu préparés en déblayant la route
selon les enseignements énergiques de saint Jean-Baptiste
voient du fond de leur pauvre grotte arriver le Messie, leur Sauveur…

1133

La Vigile de Noël est imprégnée de sainte allégresse, et, n’étaient les ornements de pénitence et le jeûne (qui peut être anticipé la veille), l’on croirait cette fête déjà commencée. C’est qu’en effet, l’Église attend dans la joie l’avènement du Rédempteur qui vient, comme l’indique Son Nom, pour « sauver Son peuple de ses péchés ».

Tous ceux qui ont Foi en Jésus-Christ font partie de ce peuple. Isaïe annonce en effet « que toute chair verra le salut de notre Dieu » et saint Paul ajoute qu’il a été choisi pour être l’Apôtre de l’Évangile « auprès des Gentils afin de les amener au nom du Christ à l’obéissance de la Foi ».

La Messe d’aujourd’hui nous prépare à célébrer l’anniversaire de « l’adorable naissance du Fils unique de Dieu » que « l’épouse de Joseph, qui est fils de David, enfanta » et qui « né, comme homme, de la postérité de David, a prouvé d’une façon indéniable, par Sa Résurrection, qu’Il était Dieu ». Et, puisque cette Résurrection fut pour le Christ le prélude de Son règne glorieux et est pour nous le gage de notre propre glorification et de notre résurrection future à la fin des temps, la liturgie de ce jour nous prépare aussi à la seconde venue de Jésus. « Aujourd’hui, disent l’Introït et le Graduel, vous saurez que le Seigneur vient et Il vous sauvera et vous verrez demain éclater Sa gloire ». « Sanctifiez-vous aujourd’hui et soyez prêts, car demain vous verrez la majesté de Dieu au milieu de vous ».

« Ces deux jours, (aujourd’hui et demain), explique saint Bernard, désignent celui de la vie présente qui est court et ténébreux et celui de l’Éternité dans les splendeurs des Saints. Notre science doit être ici-bas de nous souvenir que le Seigneur viendra ; et c’est la venue du Fils de Dieu dans Son premier avènement qui nous donne cette lumière au sujet de Son second avènement. Elle produit la contrition, s’enflamme dans la correction, luit dans la sollicitude et nous renouvelle au dedans comme au dehors. Contemplons sur la terre les merveilles de la miséricorde du Seigneur en Son Incarnation, afin de pouvoir contempler au matin suprême celle de Sa Gloire ».

« Demain, dit l’Alleluia, sera effacée l’iniquité de la terre et le Sauveur du monde régnera sur nous ». « Le Dieu Tout-Puissant, Créateur de tout ce qui existe, ajoute le Psalmiste, est en effet le Roi de gloire qui après avoir arraché les hommes au pouvoir de Satan les fera entrer à Sa suite dans la Jérusalem céleste ». « Alors se manifestera la gloire du Seigneur ».

Préparons-nous donc « dans une sainte allégresse à célébrer l’avènement du Fils unique de Dieu qui vient comme Rédempteur à la Noël, afin que nous puissions Le contempler avec assurance lorsqu’Il viendra comme Juge à la fin du monde ».


Lundi 18 novembre 2019
Dédicace des Basiliques

S. Pierre et S. Paul
3e classe

Temps après la Pentecôte



Oraison - collecte
Ô Dieu qui renouvelez chaque année en notre faveur le jour où ce saint Temple Vous a été consacré, et qui nous conservez en état d’assister aux saints Mystères, exaucez les prières de Votre peuple et accordez à quiconque entrera dans ce Temple pour demander Vos grâces, la joie de les avoir obtenues. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.
Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour
  • On lit au début du Martyrologe romain de ce jour :

« À Rome, la Dédicace des Basiliques de Saint-Pierre et de Saint-Paul, dont la première, ayant été agrandie et ornée, fut solennellement consacrée en ce jour par le Pape Urbain VIII en 1626. »


La seconde (Saint-Paul), réduite en cendres (en 1823) par un violent incendie, a été reconstruite sous les règnes de Léon XII, de Pie VIII, de Grégoire XVI et de Pie IX. Ce dernier a consacré solennellement le nouvel édifice (le 10 décembre 1854), en présence de la plupart des Cardinaux et des Évêques qui avaient assisté, le 8 décembre, à la définition dogmatique de l’Immaculée Conception de la très Sainte Vierge Marie.


 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
La vie, c’est le temps qui nous est donné pour faire en nous le vide que l’Éternité doit remplir. (Mgr Gay, évêque d’Anthédon, auxiliaire du Cardinal Pie, évêque de Poitiers)

Méditation du jour
Notre puissance d’intercession pour nos morts  suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|