Questions — Réponses

Vous pouvez poser ici toutes vos questions... Nous nous efforcerons d’y répondre dès que possible : personnellement ou par voie de presse, si l’intérêt est général, c’est-à-dire dans le Bulletin Dominical ou directement dans ces rubriques du chapitre général « Des questions ? - Nos réponses à vos questions » (pavé bleu colonne de gauche).

votre mail :
Votre question :

(Une erreur de JavaScript sur votre navigateur a causé la disparition du champ nécessaire à la rédaction de votre demande ici. JavaScript est sans doute désactivé.)

643

Nous vous rappelons que si nous sommes accessibles à la critique et à la saine discussion, nous sommes opposés aux violences verbales et au déballage intempestif des « forums d’empoigne » qui sont une vitrine, certes, de notre pauvre société actuelle.

Ce pourquoi nous répondrons volontiers, même publiquement, à toutes les questions, mais pas sous le feu des passions instantanées.

On pourra aussi, bien sûr, revenir sur les sujets abordés.

On voudra aussi se rappeler que poser des questions est facile et y répondre généralement bien délicat. Sans oublier que les niveaux sont très variés chez les lecteurs, et qu’un langage peut être aisé pour les uns, du chinois pour les autres.

Il faudra aussi se méfier des affirmations abruptes, simplistes, des persuasions et autres racontars admis sans aucune démonstration que la virulence qui veut servir de preuve.

Enfin un adage avait cours chez les scholastiques : pendant qu’un âne peut poser cent questions, un philosophe (c’est-à-dire quelqu’un qui fait profession de réflexion avec un outil assez au point pour son intelligence, après une longue formation et une bonne pratique) a du mal à répondre à une seule…

Mais que personne ne soit découragé (à commencer par nous) ! C’est à un travail intellectuel, aussi, que nous vous invitons.


Lundi 16 septembre 2019
S. Corneille, pape et martyr,

et S. Cyprien, évêque et martyr
3e classe

Temps après la Pentecôte



Oraison - collecte
Nous Vous en prions, Seigneur, faites qu’en célébrant les fêtes de Vos bienheureux Pontife et Martyr : Corneille et Cyprien, nous obtenions leur protection, et que leur sainte prière nous serve de recommandation auprès de Vous. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il.


Mémoire de sainte Euphémie, sainte Lucie et saint Géminien, martyrs :


Accordez à nos prières, Seigneur, accroissement et joie, afin que, célébrant avec dévotion, chaque année, le jour où Vos saints Martyrs Euphémie, Lucie et Géminien ont souffert, nous les imitions dans la constance de la Foi. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.

Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour
Saint Corneille était romain et exerça le souverain pontificat sous les empereurs Gallus et Volusien. Il eut à combattre Novatien le premier des antipapes.

Il enleva des catacombes les corps des Apôtres saint Pierre et saint Paul, pour les transférer respectueusement dans les lieux où ils avaient été martyrisés. Les empereurs l’arrêtèrent, et il eut la tête tranchée en 258.


Saint Cyprien était avocat de Carthage, lorsqu’il se convertit au christianisme. Peu après il fut élevé au sacerdoce et sacré Évêque de Carthage.

« Il serait superflu, dit saint Jérôme, de parler de son génie, puisque ses œuvres sont plus brillantes que le soleil ».


Cet illustre Père de l’Église latine représente l’une des périodes les plus tourmentées de l’Église d’Afrique. Il endura le martyre cinq ans après saint Corneille, et le jour où l’on fit la translation de ce Saint Pape à Rome.

Aussi la liturgie unit-elle leurs deux noms au Canon de la Messe (1re liste).


 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
Ne vous laissez pas aller aux inclinations de la nature ; suivez la voix de la grâce.


Méditation du jour
La prière pour les Prêtres  suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|