L’histoire de La Salette
Événements, personnages et documents

jusqu’à Vatican II

Pour une connaissance historique d’une apparition mariale qui remonte à 1846, il faut des faits avérés, des documents aussi authentiques et probants que possible, une interprétation honnête et aussi peu passionnelle que possible, malgré l’amour légitimement passionné pour la Vérité et la Très Sainte Vierge Marie que l’on doit avoir.

Trop de fantaisie, de légèreté et, hélas, de malveillance sont à l’origine de sottises et de malfaisance.

C’est pour mettre un peu d’ordre, de saine réflexion et d’esprit catholique que nous donnons et donnerons —Dieu aidant et Notre-Dame— autant d’éléments sérieux que nous le pourrons.

Nous serons aussi réceptifs aux remarques, éclaircissements, documents et autres participations bienveillantes qu’on voudra bien nous apporter.


Vendredi 28 avril 2017
S. Paul de la Croix,

confesseur
3e classe

Temps Pascal


S. Pierre Chanel,

premier martyr et

patron de l’Océanie.


S. Louis-Marie Grignion de Montfort,

confesseur


Au diocèse de Bruxelles-Malines :

Dédicace de l’église métropolitaine

(1re classe).


voir Le Martyrologe #90-4




Oraison - collecte
Seigneur Jésus-Christ, Vous qui avez donné à saint Paul une charité singulière pour prêcher le mystère de la Croix, et qui avez fait fleurir par lui dans l’Église une nouvelle famille, accordez-nous, par son intercession, qu’entretenant en nous sur la terre le souvenir continuel de Votre passion, nous méritions d’en recueillir le fruit dans les cieux. Vous qui vivez et régnez avec Dieu le Père dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.

Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour
Saint Paul de la Croix naquit à Ovada (État de Gênes) en 1694.

Comme son nom l’indique, il eût toute sa vie un brûlant amour pour Jésus crucifié.

« Cloué à la Croix avec le Christ », il se consacra à prêcher partout, avec une charité singulière, le mystère de la Croix. Il institua comme ouvriers de cette grande œuvre dans l’Église les Passionnistes qui font le vœu de propager le souvenir béni de la Passion du Sauveur.


Consumé par l’amour qu’il puisait dans le Saint Sacrifice de la Messe, qui est « le mémorial perpétuel de la Charité sans bornes du Christ », il s’offrit à Dieu avec Jésus « comme une oblation d’agréable odeur » et mourut en 1775.


 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
Souffrons, comme saint Paul de la Croix, avec le Sauveur crucifié, afin de pouvoir nous réjouir avec Jésus ressuscité.

Méditation du jour
Le cœur du juste est inébranlable  suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|