Doctrine de l’Église
La doctrine de l’Église (ou doctrine catholique)

Nous donnerons des textes, ou des extraits consistants, de documents d’Église comme ceux des Souverains Pontifes ou des Dicastères romains qui font autorité dans l’Église puisque faisant partie de l’enseignement et de l’autorité du Magistère.

Nous donnerons ici également des textes d’auteurs catholiques : ceux des théologiens qui s’inscrivent dans la ligne du Magistère de l’Église tels que les auteurs d’ouvrages et de manuels classiques utilisés naguère dans les bons séminaires et les universités catholiques.

205

Les textes émanant de l’Autorité de l’Église ont valeur doctrinale selon la matière qu’ils contiennent et selon la portée donnée par l’Autorité.

Il faut certes le jugement de l’Autorité de l’Église pour qualifier avec certitude les auteurs et leurs ouvrages quant à la doctrine de la foi ou de la moralité qu’ils enseignent. C’est ainsi que les Pères de l’Église sont reçus dans l’Église non pas à cause de leur ancienneté (et de celle de leurs écrits) mais à cause de l’approbation de l’Église acquise grâce à leur conformité à la doctrine enseignée par l’Église.


Mercredi 8 février 2023
S. Jean de Matha,

confesseur
3e classe

Temps après l’Épiphanie



Oraison - collecte
Ô Dieu, qui, par l’intermédiaire de saint Jean, avez daigné établir miraculeusement l’Ordre de la très sainte Trinité pour racheter les captifs du pouvoir des Sarrasins, faites, nous Vous en supplions que par les suffrages de ses mérites et le secours de Votre grâce, nous soyons délivrés de la captivité du corps et de l’âme. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.
Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour
Saint Jean de Matha naquit en Provence, près de Moriez, et dès sa plus tendre enfance se distingua par sa charité envers les pauvres.


Ordonné prêtre à Paris, il eut à sa première Messe une vision où Dieu lui manifesta qu’il aurait à établir l’Ordre de la Sainte-Trinité pour la rédemption des captifs.


Il se retira alors dans la solitude où il vécut durant trois ans avec saint Félix de Valois, dans la prière et la contemplation. Une nouvelle vision les détermina à aller trouver Innocent III qui approuva la nouvelle Institution voulue par Dieu.


Grâce aux nombreuses aumônes que saint Jean de Matha sollicita des rois et des princes de France et d’Espagne, il put délivrer un grand nombre de Chrétiens tombés aux mains des musulmans.


Il passa ses deux dernières années à Rome dans une mortification et une prière continuelles et fut de la sorte ce serviteur fidèle qui sut attendre son Maître à toutes les heures de sa vie. Il mourut en 1213.


 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
Soyez bon et compatissant ; qu’aucune misère ne vous laisse insensible, même et surtout la vie sans Dieu ou avec un dieu fabriqué.

Méditation du jour
Unissons la confiance à la défiance  suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|